Peut-on devenir entrepreneur en étant commercial ?

Peut-on devenir entrepreneur en étant commercial ?

Peut-on devenir entrepreneur en étant commercial ? Ces deux activités sont-elles complémentaires ou antinomiques ? Les qualités requises pour un bon commercial sont-elles les mêmes que celles qui permettent à un entrepreneur de réussir ? Toutes ces interrogations et quelques autres du même acabit sont fréquemment posées par des commerciaux qui souhaitent faire évoluer leur carrière en optant pour l’entreprise individuelle. En réalité, les deux métiers ont de nombreux points communs. Leur ADN présente de nombreuses similitudes car pour réussir un entrepreneur doit convaincre. Comment pourrait-il le faire s’il n’utilisait pas l’argumentaire classique de tout bon commercial ?

Vous souhaitez entreprendre avec un projet clé en main ? Cliquez-ici

Quelles sont les qualités d’un bon commercial ?

Un commercial professionnel est d’abord quelqu’un qui a une connaissance parfaite de son produit. Il sait exactement à quel niveau celui-ci se positionne sur le marché. De plus, il a de fait une maîtrise des actions de la concurrence. Et, il sait anticiper les futures tendances du marché sur lequel il exerce et il a la capacité de déceler les signaux annonciateurs de tout changement éventuel de comportement des acteurs de son négoce.

Un commercial professionnel est ensuite quelqu’un qui doit débuter son intervention par écouter les autres. Il sait ainsi décrypter les discours pour adapter le sien aux circonstances. D’autre part, il lui faut à ce titre faire preuve d’une grande persévérance sans essayer d’obtenir ce qu’il souhaite tout de suite. Il sait que le chemin le plus court d’un point A à un point B, n’est pas forcément le trajet le plus rectiligne. En procédant ainsi, il laisse s’installer un climat de confiance propice aux affaires, car rien ne peut se conclure dans une atmosphère de défiance ou de doute.

Un commercial professionnel est enfin quelqu’un qui croit en son produit. Il ne peut même pas envisager de vendre quelque chose dont il douterait de l’efficacité et de la qualité. En agissant ainsi, il laisse naturellement transparaître son enthousiasme qui en devient automatiquement communicatif. La faculté de persuasion s’en trouve dès lors décuplée et la réalisation de la vente grandement facilitée.

Un commercial professionnel doit pouvoir s’adapter aux contraintes de la page blanche de commandes au début de chaque mois. Sans cesse sur le métier, il remet son ouvrage repartant sans coup férir en quête de nouveaux clients. Il s’agit d’une source importante de stress que tout le monde ne peut pas aisément gérer car le revenu mensuel en est tributaire.

Quelles sont les qualités d’un entrepreneur ?

Un entrepreneur professionnel est à l’image du bon commercial, quelqu’un qui apprécie les contacts humains. Il doit valoriser chacun de ses clients lui donnant l’impression que celui-ci est le plus important. Il doit être à son écoute et deviner ses besoins. Le client doit en toutes circonstances demeure le roi.  C’est lui et uniquement lui qui est apporteur de chiffre d’affaire. L’entrepreneur à succès Sam Walton, fondateur des centres commerciaux américains Walmart, avait pour habitude d’affirmer que le seul patron était le client. Il ajoutait qu’une simple décision du client d’aller à la concurrence pouvait conduire au licenciement de l’ensemble du personnel d’une entreprise.

Un entrepreneur professionnel se doit donc d’être visionnaire quant à l’évolution des besoins de ses clients. Mais aussi, il doit être en alerte permanente sur l‘évolution de son marché d’activité et des perspectives d’avenir. Il doit avoir l’œil ouvert sur les changements de réglementation pour adapter aussitôt son offre et ne pas risquer de perdre des parts de marché. Il doit suivre constamment les niveaux de risques auquel il expose son entreprise; et contrôler de manière approfondie l’adéquation entre les objectifs fixés et les résultats constatés.

Envie d’entreprendre et expérience commerciale : la clé du succès ?

Le profil d’un commercial professionnel est-il donc compatible avec celui d’un entrepreneur professionnel ? Le fil rouge qui les unit est la relation au client. L’un comme l’autre met le facteur humain au centre de son équation. L’un comme l’autre va adapter sa stratégie en fonction du retour client, le commercial devant être immédiatement réactif puisque la relation est directe. Cela lui confère un atout considérable à l’heure de devenir entrepreneur. Sa réactivité lui permet de se transformer aisément en proactivité dans sa nouvelle fonction.

Le commercial devenu entrepreneur va garder ses bons réflexes acquis sur le terrain. Il va compléter la vision macroéconomique nécessaire pour diriger efficacement une entreprise, par ses connaissances pratiques. Sans qu’elles soient similaires, les deux fonctions partagent de larges pans qui les rapprochent, tout en étant complémentaires. Animés par le même sentiment de passion, le fait de ne pas compter les heures de labeur et de rechercher constamment à se surpasser les caractérise.

Si vous cumulez ces caractéristiques, vous avez le profil idéal pour entreprendre en réseau sur un marché porteur de plus de 2,5 millions d’entreprises potentielles.

Tempeos propose un service clé en main et dans l’air du temps en apporter plus de 100 000 avantages gratuits aux salariés des PME. Véritable outil innovant qui accompagne la marque employeur de nos 2500 entreprises clientes. Nous aidons ainsi les dirigeants d’entreprises à mieux recruter, motiver et fidéliser leurs salariés.

Vous souhaitez entreprendre dans le conseil aux PME avec un projet clé en main ? Cliquez-ici

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *